Wasp – Andrea Arnold – 2003

1535021_10151912722842106_1295581143_nL’amour et la violence.   

   7.0   On pourrait se dire que c’est du Loach mal digéré, c’est sans doute vrai. Mais faire 25 minutes de cet acabit-là, survoltées et d’une violence ahurissante, avec une telle énergie, centrées majoritairement sur une seule séquence, soit la drague dans un café d’une mère de famille qui laisse ses enfants dehors, sur le trottoir, pour tenter de trouver l’amour auprès d’un ami d’antan, je trouve ça terrassant et prodigieux. Il y a une angoisse constante jusque dans cette fin, reposée, sublime envolée inattendue. Une fin bouleversante, qui m’évoque aussi bien L’enfant des Dardenne que celle qui clôturera plus tard le chef d’œuvre d’Andrea Arnold, Fish Tank. Wasp est une puissante esquisse.

0 commentaire à “Wasp – Andrea Arnold – 2003”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche