• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 septembre 2014

Archives pour 12 septembre, 2014

Martha – Rainer Werner Fassbinder – 1973

04. Martha - Rainer Werner Fassbinder - 1973

   8.0   Mon dieu. Je ne pensais pas que Fassbinder serait allé jusque-là dans la violence sourde. On est formellement dans la continuité de Petra Von Kant mais sans le huis clos total. On est surtout dans la continuité thématique d’Effi Briest (le mariage prison) film trop terne et trop écrit à mes yeux, sorte de Madame Bovary clinique et distancié (Fassbinder dira lui-même qu’Effi Briest est un film à lire). Martha est un film au contraire très ouvert, parfois solaire même (Rome!), proche des essais romanesques hollywoodiens. Pourtant c’est un gros film d’horreur domestique. Le malaise s’installe progressivement par la mise en scène, au détour de plans vertigineux (la rencontre entre Martha et Helmut en est le sommet) et d’une atmosphère insolite entre sadisme, masochisme et vampirisation. Représentation ultime de la vierge dépossédée (elle voit son père mourir sous ses yeux et dans le même élan se retrouve attirée par un dominateur dans une ronde déjà tragique) le film devient ensuite un portrait conjugal fait de soumission et d’humiliation consenties, où règne un climat quasi fantastique, pour ne pas dire cauchemardesque, renforcé par la récurrence de motifs terrifiants, de variations de rythme étonnants et d’une suggestion horrifique que je n’avais encore pas vu poussé à ce point d’abstraction (calé sur la personnalité de Martha qui voit en Helmut un père de substitution, et en sa condition d’adulte bourgeoise la continuité normée de sa vie de petite fille). Tout cela est bien entendu hyper nuancé (le film jouant aussi habilement sur le caractère paranoïaque) et très ambigu (Martha ne connait pas le rejet) mais on sent que Fassbinder veut faire un film d’épouvante sur l’éducation à l’oppression (pour le citer). Terrifiant.

Pourquoi Monsieur R. est-il atteint de folie meurtrière ? (Warum läuft Herr R. Amok ?) – Rainer Werner Fassbinder – 1970

01. Pourquoi Monsieur R. est-il atteint de folie meurtrière - Warum läuft Herr R. Amok - Rainer Werner Fassbinder - 1970

   7.0   Prototype passionnant mais très rêche de ce que sera ensuite Le marchand des quatre saisons. Ici, Fassbinder procède à l’improvisation. Il installe des tunnels de dialogues ou de silences visant à écarter imperceptiblement cet homme d’un entourage qui finit par le mépriser. La transformation est donc à la fois archi claire (l’ouverture du film et ces blagues auxquelles il ne participe pas) et invisible (le personnage reste infiniment silencieux). Il ne serait pas étonnant d’apprendre que Michael Haneke connaisse ce film, tant sa froideur semble être une esquisse du cinéma de l’autrichien. Le film est moins fort (et renié par l’auteur lui-même d’ailleurs) que certains hauts faits de sa filmo mais bordel, quand même, ce que ça peut être dérangeant (la scène de repas, la longue scène de bascule…) !


Catégories

Archives

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche