Quelques films de Jean Rouch, en bref, en vrac (1959/1971)

24La chasse au lion à l’arc – Jean Rouch – 1967

     C’est très bien évidemment, surtout comment le film est construit, méticuleusement. Mais j’avoue avoir du mal à regarder les scènes de chasse dans leur accomplissement, aussi documentaires soient-elles.

Moi, un noir – Jean Rouch – 1959

     C’est très beau, très dense. D’une liberté et d’une audace troublantes. C’est fou de voir combien ce film a apporté à la Nouvelle vague.

Jaguar – Jean Rouch – 1967

     Superbe ! Passionnant voyage vers la Gold Coast avec une inventivité de mise en scène proprement hallucinante en 1967.

Les veuves de quinze ans – Jean Rouch – 1965

     Bof, pas grand intérêt. La fiction n’est pas le fort de Rouch sauf si elle ne se met pas au service d’une reconstitution du réel mais tout à l’improvisation (Jaguar, La pyramide humaine…)

Petit à petit – Jean Rouch – 1971

     J’en ai donc fini avec mon cycle Rouch (en espérant poursuivre prochainement) et ce film très drôle, un poil plus anodin que d’autres de ses longs métrages même si toujours aussi inventif.

0 commentaire à “Quelques films de Jean Rouch, en bref, en vrac (1959/1971)”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

octobre 2015
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche