• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 janvier 2016

Archives pour 8 janvier, 2016

Parks And recreation – Saisons 1 & 2 – NBC – 2009/2010

Parks and Recreation - Season 5Bienvenue à Pawnee.

   5.5   Vraiment vu par curiosité tant je n’en attendais rien. La première saison faisant six épisodes ce n’était pas non plus, dans le pire des cas, une énorme perte de temps. Et dans un premier temps c’est plutôt pas mal. Un peu léger et inconséquent quand même mais le nombre d’épisodes y fait beaucoup. Disons surtout que ça repose sur les prestations de Amy Poehler et dans une moindre mesure, car plus en retrait, de Nick Offerman. Les autres sont d’abord un peu trop effacés. Et c’est dommage au moins pour Ron, que l’on cherche partout.

     Dès l’entame, la saison 2 prend du caractère. On sent que la série a besoin de s’épanouir sur une plus longue durée (On passe de six à vingt-quatre épisodes). Sans tourner autour du pot : Nick Offerman fucking rocks ! Vers le début, il y a l’épisode où il a une hernie et ne peut pas bouger, Au point de se jeter un hamburger dans la bouche, qui manque évidemment sa cible. ça m’a fait ma soirée.

     C’est une chouette saison, ça marche mieux avec 4 fois plus d’épisodes quoi. Certains comme la chasse sont à tomber. Et certaines apparitions délicieuses style Louis CK, Justin Theroux ou Adam Scott font plaisir. Et puis j’apprécie de plus en plus chacun des personnages récurrents comme Tom, dont je suis de plus en plus fan (Je me lance en parallèle sur Master of None, pour le retrouver) ou April que je voudrais avoir comme pote.

The mask – Chuck Russell – 1994

The mask - Chuck Russell - 1994 dans Chuck Russell 737971-the_mask_image_hdDouche froide.

   3.5   Je suis hyper déçu. Je ne l’avais pas revu depuis quinze ans et j’aurais dû m’abstenir. C’est super moche. Si on ôte Jim Carrey – qui fait davantage du one man qu’autre chose ici – il ne reste rien. Aucun personnage secondaire n’est intéressant. Et le cartoon global m’a prodigieusement gonflé. Tout est appuyé, c’est vraiment de l’humour de bébé. Je rentrais de vacances. Je voulais rire et me détendre avant la reprise. Et je me suis fais terriblement chier. Tant pis pour moi.

Le mari, la femme, le cochon et l’amant – Jacques Mitsch – 2015

téléchargement     0.5   Ce titre, déjà. Qui rappelle le titre d’un film de Claude Sautet mais qui ressemble plus à l’étron de Pascal Thomas. Bon, c’est un moyen métrage sur une histoire de sanglier qui terrifie les habitants d’un trou perdu. L’originalité : C’est une comédie musicale. Mais sinon, c’est absolument consternant.

Supercondriaque – Dany Boon – 2014

Supercondriaque - Dany Boon - 2014 dans Dany Boon supercondriaque-26-02-2014-15-g     2.0   Bon c’est nul hein vraiment tout pourri mais c’est moins atroce que ce à quoi je m’attendais. Je préfère ça à certains autres Boon-like par exemple, enfin pour ce que ça signifie. Le plus gros problème des films de Dany Boon restera Dany Boon lui-même in fine avec ses grimaces insupportables, ce sur jeu permanent, cette hystérie pathétique.

Rien à déclarer – Dany Boon – 2011

Rien à déclarer - Dany Boon - 2011 dans Dany Boon rien-a-declarer-d...215ouwmg-2b19ff3     0.5   Ok, en effet c’est archi nul, chaque pseudo gag est exagéré, ultra appuyé, c’est mal joué, vulgaire, débile tout ce qu’on veut mais finalement ce n’est pas moins du cinéma que Bienvenue chez les ch’tis. Ce sont à mes yeux deux gigantesques étrons qui se valent.


Catégories

Archives

janvier 2016
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche