La Grande Bellezza – Paolo Sorrentino – 2013

La Grande Bellezza – Paolo Sorrentino - 2013 dans Paolo Sorrentino 15011806172514562012886606La moule.

   1.5   Un cauchemar. Qui transpire et pue l’autosatisfaction dans chacun de ses plans, chaque monologue, déambulations, regards caméra, que ça en devient une vulgaire parodie de tout ce que le film cite ouvertement et à outrance : Céline, Moravia, Fellini, Dostoïevski, Antonioni et j’en passe. C’est La dolce Vita du tâcheron. Qui te dit tout du long qu’il n’y a pas de grande beauté sinon le fruit d’un subtil mélange de profane et de sacré, qu’on illustre bien grassement par des éléments contradictoires d’une grande finesse via un esthétisme infâme lors de soirées mondaines enchevêtrées dans des dialogues interminables sur l’Art ou dans l’utilisation musicale éclectique entre Arvo Part et Bob Sinclar. C’est insupportable. Et le pire c’est qu’on le sait en seulement trois plans. Et ça dure 2h15. On pourrait sauver Rome, puisque le film s’y déroule intégralement. Mais c’est tellement filmé à la Sorrentino, toujours maniéré et dégoulinant qu’on n’en garde rien. Hormis, peut-être, ce très doux générique final qui nous fait glisser sur le Tibre.

1 commentaire à “La Grande Bellezza – Paolo Sorrentino – 2013”


  1. 0 VALENTE PIERRE 1 juin 2016 à 15:33

    Ce film a le mérite de nous faire découvrir la plus belle ville du monde dans ses plus beaux recoins cachés que l’on est loin de soupçonner, et de là, l’immense richesse artistique qu’elle recèle, qu’aucune ville au monde ne possède.

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

février 2016
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
29  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche