• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 8 février 2017

Archives pour 8 février, 2017

Les anarchistes – Elie Wajeman – 2015

30Les paumés romantiques.

   5.0   Il s’agit du deuxième long métrage d’Elie Wajeman après le plutôt bon (autant qu’il était un sous James Gray) Alyah, avec Pio Marmaï, sorti il y a cinq ans. Les anarchistes semble être sorti dans un catimini encore plus catimini que le précédent puisque je n’en ai même pas entendu parler avant de le voir disponible sur Canal. C’est d’autant plus curieux que le film affiche un casting principal quatre étoiles : Tahar Rahim & Adèle Exarchopoulos, entourés de Guillaume Gouix et Cédric Kahn, entre autre. Il s’agit de raconter l’infiltration d’un jeune flic dans le milieu des anarchistes de la fin du XIXe siècle, perturbée par son histoire d’amour avec l’une de ses fidèles membres. Et si le film ne fonctionne pas très bien c’est paradoxalement parce que ses deux acteurs le dévorent en oubliant de créer de vrais personnages. Quelque part le problème c’est eux. J’ai beau adorer leurs prestations dans La vie d’Adèle et Un prophète, et j’ai beau adorer ces deux films par la même occasion, je pense qu’ils resteront à jamais Adèle et le prophète. Qu’ils ne pourront jamais véritablement jouer ou évoquer autre chose. Et Wajeman l’a trop bien compris en leur offrant ce double rôle qui évoque ceux qu’ils arboraient chez Kechiche & Audiard. C’est très bizarre. Mais c’est pas mal, le film est plutôt soigné, bien construit. Mais ça manque de chair, de vibration et d’émotion pour s’en souvenir.

Kirikou et les bêtes sauvages – Michel Ocelot – 2005

16179078_10154366781817106_7263152562295485045_o     4.5   Moins réussi que le premier dans la mesure où il agit davantage comme parenthèse. L’impression qu’il existe uniquement pour agrandir l’histoire. Et j’ai un problème avec l’omniprésence de la voix off de Kirikou qui commente tout ce qu’il fait. Là-dessus on sait que le dessin animé cible uniquement les petits. Et il y a une lourdeur dans le petit programme d’animaux (envoyés par Karaba) et des victoires (en chanson) sur ces animaux : Hyène, buffle, girafe. La dernière partie (les fleurs guérisseuses) est plus intéressante, on s’extraie du dispositif. Ah et sinon j’aime beaucoup l’élaboration des poteries.

Kirikou et la Sorcière – Michel Ocelot – 1998

29     5.0   C’est mignon mais un peu trop mécanique pour prétendre à des enjeux purement poétiques. Et puis plastiquement c’est très beau mais un peu écrasant, un peu trop Douanier Rousseau, un peu trop décalque d’art naïf. Toutefois c’est agréable de voir ça au milieu du reste de l’animation, mais dans un registre plus minimaliste je préfère nettement La tortue rouge, qui s’encombre moins de plaire aux petits comme aux grands.


Catégories

Archives

février 2017
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche