L’amour existe – Maurice Pialat – 1960

28A propos de Paris.

   5.5   A la manière de Vigo pour Nice, le Paris de Pialat est triste et obscène. Le nouvel urbanisme lui ôte ses atouts, le français s’enferme, les espaces se vident. Il y a quelque chose d’assez désespérant dans l’image qu’en donne l’auteur, de cynique aussi, lui qui restera un cinéaste de personnages avant tout, d’interactions, de violence. De plus subtil, aussi. Sur l’urbanisation je trouve le Métamorphoses du paysage, de Rohmer infiniment plus beau, lumineux (Ce qui ne l’empêche pas d’être critique) et passionnant. Et puis je ne peux pas m’empêcher d’y voir un trop plein mélancolique, regrets des guinguettes et promenades, opposées aux bidonvilles et quartiers résidentiels contigus aux pistes d’aéroport. C’est gênant. Mais le texte est beau, c’est vrai. Et les images sans doute aussi essentielles que le sublime film d’André Sauvage, Etudes sur Paris.

0 commentaire à “L’amour existe – Maurice Pialat – 1960”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche