• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 octobre 2017

Archives pour 5 octobre, 2017

La demoiselle d’honneur – Claude Chabrol – 2004

26. La demoiselle d'honneur - Claude Chabrol - 2004La poison.

   4.0   Pas grand-chose à retenir de cet énième Chabrol mineur de fin de carrière, tant on a l’impression d’avoir déjà vu ça chez lui en mille fois mieux. La noirceur formatée de l’introduction est à peine rattrapée par le malaise Bernard Le Coq qui s’immisce à coup de statue de jardin dans le récit familial ni par son virage brusque lié à l’apparition de la vraie problématique du film, incarnée par une Laura Smet qui surjoue la dangereuse, apathique et mystérieuse. Et puis voir Magimel vampirisé par cet amour fou impénétrable (Pour ne pas dire détestable) difficile d’y croire. Il y a un certain savoir-faire, je dis pas, on sent que Chabrol excelle (ou a excellé) à construire sa mécanique de violence sourde dans une semi bourgeoisie cloisonnée sur elle-même, mais bon, on aimerait que ça se dévergonde, que ça se fissure de partout on aimerait voir plus qu’un bout de nichon et un cadavre en putréfaction derrière la porte. En l’état c’est vraiment trop lisse et propre pour éveiller davantage qu’un soupçon de curiosité.

Violette Nozière – Claude Chabrol – 1978

18. Violette Nozière - Claude Chabrol - 1978L’assassin habite chez ses parents.

   6.0   Bon film. J’aime surtout les instants « en famille » sans doute parce que Huppert, Audran et Carmet y sont parfaits. Le reste (Le scénario, le basculement, la procédure) me passionne moyennement comme souvent chez Chabrol, je trouve ça quand même un petit peu trop programmatique.


Catégories

Archives

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche