• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 6 février 2018

Archives pour 6 février, 2018

Raid dingue – Dany Boon – 2017

22. Raid dingue - Dany Boon - 2017Raide naze.

   1.0   C’est donc ça le troisième plus gros succès au box office 2017 en France ? Un film aussi consternant que le jeu de mot qui se trouve dans son titre. Certes, un film de Dany Boon fallait pas s’attendre à mieux : Un film correct à son actif seulement, le sympathique La maison du bonheur. Et encore, avec de l’indulgence. Tout le reste c’est NON. Je l’imagine bien là, en train de trouver ses titres ridicules (« Supercondriaque », « Raid dingue », c’est quoi le prochain ? Ah tiens on sait déjà : « La ch’tite famille » Hum. J’ai quelques titres à lui proposer pour les films à venir : « Les ch’tis font du ski »,  « Les ch’tis mouchoirs », « La ch’tite vadrouille », « Ch’ti 62, Berck, nid d’espion » : Succès garantis !) et la satisfaction qu’il doit en retirer, cette même autosuffisance qui parcourt chacun de ses films. Ça me donne envie de me marrer ; Ou de pleurer, au choix. Raid dingue c’est donc, sans surprise ni roulement de tambours, super nul. Mais Alice Pol y donne de sa personne. On sent vraiment qu’elle croit en son personnage, qu’elle croit en Dany Boon, qu’elle croit en Raid dingue – Michel Blanc et François Levantal n’y croient pas, eux, par exemple, ça se sent lors de chacune de leurs apparitions. C’est touchant de la voir à ce point investi. Et ça l’est d’autant plus que c’est pile poil le personnage qu’elle incarne : Croire que le Raid va en faire sa première recrue, alors que c’est clairement la plus nulle de tous – Oui y a que des mecs autour d’elle, je te laisse donc imaginer le nombre de vannes sur les hommes / les femmes, Boon le roi de la subtilité. C’est donc un procédé proche de celui de La chèvre (Puisque Pierre Richard croyait lui aussi être un détective mais n’était bien entendu engagé que sur sa légendaire malchance) mais qui se mord bien vite la queue tant chaque nouveau gag est plus embarrassant que le précédent, chaque situation plus grotesque que l’autre, chaque personnage ridicule (mention spéciale à Yvan Attal en terroriste serbe) et accompagné de stéréotypes en tout genre qu’une police du bon goût devrait bannir. Raid dingue vise donc clairement Veber. Et dans son élan de prétention, il cite même De Broca. Ça va que Boon et Pol se regardent (et connaissant chaque réplique de) Le guignolo : Un film qui cite un mauvais film ne peut qu’être un très mauvais film.


Catégories

Archives

février 2018
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche