La cinquième vague (The 5th Wave) – J Blakeson – 2016

34. La cinquième vague - The 5th Wave - J Blakeson - 2016

Laids autres.

   3.0   Après le réussi autant qu’il était prometteur La disparition d’Alice Creed (huis clos avec Gemma Aterton qui la révélait) on retrouve J.Blakeson aux commandes de ce truc poussif et passe-partout, film d’invasion très dans l’air du temps, rejouant un post apo à la sauce teen movie (quelque part entre Le labyrinthe et The walking dead) alors qu’il a tout pour s’offrir un trip plus sombre façon La guerre des mondes. Trop de paramètres négatifs là-dedans : Le fait que déjà, le film soit l’adaptation d’une série de romans pour adolescents ; Chloë Grace Moretz aka la fille de Kick-ass en rôle central ; Des effets spéciaux absolument navrants : Notamment un tsunami aussi ridicule que le requin de Sharknado, vraiment ; Et surtout c’est écrit n’importe comment, rien ne fonctionne, tout est ultra prévisible, on comprend chaque ressort scénaristique en deux secondes, les personnages n’ont jamais de réaction crédible, et le film te brosse un triangle amoureux complètement improbable avec des scènes de mecs torses nus accompagnées de musique lénifiante, frisson de la honte absolu. Il reste cette idée de vagues provoquées par l’invasion extra-terrestre, qui méritait mieux qu’une simple revisite sans âme du cinéma de genre récent : Première vague (apparition d’un vaisseau et d’une impulsion électromagnétique) entre District 9 et Skyline ; Deuxième vague (sous formes de catastrophes naturelles) imitant San Andreas ou The Wave ; Troisième vague (épidémique) lorgnant du côté de World War Z ou Contagion. Etc. C’est que ça. Zéro originalité. On a déjà vu ça ailleurs et en mieux. D’autant que la partie plus intime, celle qui devrait nous intéresser, reproduit plutôt Hunger games dans ses pires moments, ou Divergente dans ses meilleurs. Il manquera toujours une vision, de celle qui extirperait le film d’une adaptation soit trop décalquée soit trop sclérosée. Afin de passer le temps on scrute le casting et on se surprend à voir Maika Monroe (qui après It follows aura donc tourné dans la suite d’Independence day puis ça : Le CV dégueulasse, d’un coup), Liev Schreiber et Maria Bello, méconnaissable.

0 commentaire à “La cinquième vague (The 5th Wave) – J Blakeson – 2016”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche