• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 17 février 2020

Archives pour 17 février, 2020

Qui veut la peau de Roger Rabbit (Who framed Roger Rabbit) – Robert Zemeckis – 1988

34. Qui veut la peau de Roger Rabbit - Who framed Roger Rabbit - Robert Zemeckis - 1988Les Toons lui vont si bien.

   7.0   Si ça restera un Zemeckis pour lequel j’ai peu d’affection – contrairement à un Retour vers le futur, par exemple – j’ai cette fois été séduit par sa démesure, son singulier mélange de cartoon et de film noir. La séquence d’ouverture est un sommet de jubilation avec ce génie de dessin animé (bébé récalcitrant & lapin souffre-douleur) dynamitant l’espace d’une cuisine avant qu’on en révèle le statut de décor de studio et tout le backstage qui le fait exister. Le réel qui supplante la fiction. Rarement la mise en scène de Zemeckis n’aura été si étourdissante.

     Dès lors, les personnages du cartoon se mélangent aux personnages live. Et le pacte est amorcé : On croit en chacune des interactions et ça devient un film complètement fou, qui reprend les codes du genre (le polar) et enclenche une course-poursuite dantesque qu’il tiendra jusqu’au bout. En réussissant l’exploit de parfois réunir les créatures de Disney avec celles de la Warner. Bref, grosse réhabilitation : je n’avais pas vu Qui veut la peau de Roger Rabbit ? depuis plus de dix ans et en le revoyant avec mon fils de sept ans, les yeux écarquillés, le sourire aux lèvres, c’est comme si je l’avais redécouvert.

Space Jam – Joe Pytka – 1997

33. Space Jam - Joe Pytka - 1997Qui veut la peau des Looney Tunes ?

     4.5   « Quel est ton film d’horreur préféré ?
-          Space Jam, avec Michael Jordon & Bugs Bunny.
-          C’est pas un film d’horreur.
-          T’as pas vu jouer Michael Jordan »

     J’avais cette réplique de la VF de Scary movie en tête en abordant le film de Joe Pytka. C’est vrai que Jordan acteur, c’est compliqué. C’est la grande différence avec le film de Zemeckis, sorti huit ans plus tôt où tous les acteurs sont absolument géniaux.

     On est évidemment loin du génie inventif de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? mais Space Jam est un film mignon comme tout où Michael Jordan en personne s’associe aux Looney Tunes pour combattre de méchants extraterrestres le temps d’un match de basket-ball. Outre les caméos de joueurs variés, les seconds rôles, Bill Murray en tête, sont bien choisis. Reste qu’il aurait mieux fallu que je découvre ça quand j’étais gamin, je crois.


Catégories

Archives

février 2020
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche