La ritournelle – Marc Fitoussi – 2014

34. La ritournelle - Marc Fitoussi - 2014Une femme disparaît (ou presque).

   6.0   Brigitte (Hupert) et Xavier (Daroussin) sont éleveurs de bovins depuis toujours. Ils vivent dans un patelin normand tandis que leur grand garçon s’est envolé pour Paris afin de suivre son rêve de devenir acrobate. Ce différend de filiation est à la fois générique dans La ritournelle (Le personnage du fils n’existe pas beaucoup) mais il plane sur le récit tout entier et notamment sur le conflit contenu existant entre Hupert & Daroussin.

     Contrariée par une plaque d’eczéma inquiétante qu’elle procrastine de montrer à un médecin, Brigitte rêve soudain d’un rab de jeunesse tardive et le temps d’une escapade parisienne, se laisse séduire par un étudiant raté (irrésistible Pio Marmaï, comme d’habitude) puis par un voisin de chambre d’hôtel (classe danoise incarnée par Michael Niqvist), avant de revenir in extremis vers sa vie paysanne, son homme, un peu comme lui l’avait semble t-il aussi fait jadis.

     Il faut du temps au film pour capter cette émotion entre ces deux-là, émotion qui jaillira en deux temps (mais aussi via le fils et l’amant éphémère) dans l’attendu programme de la comédie de remariage, mais bien jaillir, c’est l’essentiel. Car auparavant, le film suit Brigitte dans ses rencontres et évaporations successives. S’il n’est pas toujours très juste, notamment dans certains de ses dialogues et situations mécaniques, il se rachète régulièrement. Et comme il est assez émouvant, le rachat est double. Donc sans trouver ça inoubliable, son charme, élégant et modeste, m’a séduit.

2 commentaires à “La ritournelle – Marc Fitoussi – 2014”


  1. 0 ANNE 14 avr 2020 à 14:02

    Que de films médiocres vous voyez en ce moment !
    presque aucun des 10 derniers ne franchit la barre de5/10 …..et vous arrivez à les regarder jusqu’au bout !

    avez vous vu hier soir Paris Texas? il m’avait beaucoup plu il y a 10 ans , cette fois moins ; émotion , une certaine ambiance, mais une lenteur un peu exaspérante.

  2. 1 silencio 14 avr 2020 à 20:41

    C’est vrai !
    Mais pas tant que ça, finalement. J’écris sur les films vus récemment mais pas tous au même moment. Par exemple j’ai vu « La ritournelle » le mois dernier, mais je peux aussi évoquer un film découvert la veille. Y a pas de règle. Mais c’est vrai que l’enchaînement des derniers films chroniqués ne fait pas rêver, je le reconnais.
    Pas revu « Paris, Texas » non. Pas vu depuis dix ans, d’ailleurs. J’adore ce film, mais je n’ai pas très envie de le revoir, sans doute parce que je ne suis pas attaché à Wenders de manière général et donc que je crains la déception.

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche