Dernier amour – Benoît Jacquot – 2019

41. Dernier amour - Benoît Jacquot - 2019L’homme seul.

   3.0   Jacquot c’est de pire en pire. Ou presque tant les deux précédents étaient déjà très mauvais. Je n’en reviens encore pas que le réalisateur de La fille seule, L’intouchable ou A tout de suite, puisse faire des trucs aussi abominable franchement. Et sur tous les plans ici : C’est moche (une image grise, insupportable), désincarné (tout y est terriblement mort), mal narré : Le film s’ouvre sur Casanova vieux qui s’en va raconter une partie de sa vie – quand il tombe amoureux d’une courtisane qui lui résiste, ce qui aboutira à sa tentative de suicide – qu’on verra dans un flashback entier. Quelle originalité ! Bref c’est un film crépusculaire sur une lumière, un désir d’antan qui se cache, jaillit puis disparait. Mais que Jacquot ne parvient jamais à faire jaillir. Et puis faut être solide pour accepter Lindon en Casanova sous perruque. 

0 commentaire à “Dernier amour – Benoît Jacquot – 2019”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

juin 2020
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche