Dune – Denis Villeneuve – 2021

15. Dune - Denis Villeneuve - 2021Le plein d’épice.

   6.0   Vaut-il mieux voir un film fou, baroque, kitch et boiteux ou un film sage, plat, beau et soigné ? Vous avez deux heures.

     Si à l’époque j’avais un peu souffert devant le Dune, de Lynch – parce que c’était Lynch, sans doute – je ne sais pas ce qui me restera du Dune, de Villeneuve ?

     Le film est beau visuellement, très léché, c’est le space opera d’un type qui semble avoir été influencé moins par Star Wars que par le cinéma de David Lean, c’est ample et épuré à la fois. Reste qu’au sein de cette simili-trilogie villeneuvienne qu’il forme visuellement avec Premier contact et Blade runner 2049, c’est de très loin celui des trois qui me parle et me touche le moins. Quand bien même on y retrouve le design des vaisseaux du premier, la colorimétrie du second.

     Ceci étant dit, ça m’a beaucoup plu. J’aime le temps qu’il prend (2h40 pour cette première partie) pour installer les choses. J’aime le choix des acteurs, quand bien même la plupart soient déjà présents dans de nombreux blockbusters (Spiderman, Aquaman, Star Wars, Mission Impossible, Les gardiens de la galaxie…). J’aime ses décors. J’aime Arrakis, son sable, ses vers géants, ses ornithoptères-libellules, ses moissonneuses. J’aime les visions de Paul Atréides. J’aime son baron Harkonnen, et les deux séquences qui l’assimilent à Apocalypse now. J’aime la partition qu’en a tirée Hans Zimmer. Je trouve que le film a cette capacité à donner envie de (re)lire le roman d’Herbert.

     Je trouve ça juste un peu trop propre, trop lisse, trop aseptisé. Et très froid : ça ne m’émeut jamais. Ajoutons à cela un gros bémol sur Chani. Car Zendaya n’est pas Sean Young. Mais attendons de la voir davantage.

     Pour le reste, il y a un côté bande-annonce géante – on sent que le récit en garde volontairement (trop) sous le pied – renforcée par la vision finale sur le ver. Ceci étant c’est une pierre posée, une belle promesse. Et assez peu dans la lignée visuelle et narrative du blockbuster traditionnel. En espérant que ça aboutisse à deux/trois films cohérents qu’on appréciera globalement comme le SDA, par exemple.

     Bref je n’attends pas la suite comme un fou mais j’irai par curiosité.

0 commentaire à “Dune – Denis Villeneuve – 2021”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

octobre 2021
L Ma Me J V S D
« sept    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche