Tralala – Arnaud & Jean-Marie Larrieu – 2021

17. Tralala - Arnaud & Jean-Marie Larrieu - 2021« Soyez sages, soyez de passage »

   7.5   Chanteur dans les rues de Paris et bientôt délogé du squat qu’il occupait, Tralala, vagabond hérité aussi bien de Charlot que de Boudu, croise un jour une jeune femme, qui disparaît juste après lui avoir dit « Ne soyez pas vous-mêmes ».

     Il la prend pour la sainte vierge et décide d’embarquer pour Lourdes où tout le monde croit le reconnaître. Il serait Pat, un homme à la fois fils, frère et mari, volatilisé vingt ans plus tôt. Et Tralala accepte de l’être. Et plus il l’accepte, plus Tralala & Pat se confondent. C’est une sorte d’usurpation qui relève de la magie, du miracle : Tralala fait revivre Pat et revit à travers lui, par la même occasion.

     Les Larrieu font de Lourdes (leur ville natale) ce que Demy faisait de Rochefort, une ville-bulle qui abrite tous les possibles, la lumière et le drame. Sauf que c’est un Lourdes troublant, vidé, qui ressemble à un immense studio, puisque le film a été tourné entre deux confinements.

     La musique aussi diffère complètement : Il n’y a pas qu’un compositeur mais plusieurs, une sorte de combinaison de styles, casse-gueule, assez représentatif de l’aspect hybride qui traverse le cinéma des Larrieu. Chaque personnage voit accompagner ses chansons d’un auteur-compositeur attitré. Et si l’on peut au préalable regretter que Philippe Katerine n’incarne pas lui-même Tralala (comme c’était initialement prévu) on comprend vite qu’il est parfait pour Amalric, qui se déploie aussi merveilleusement que dans Les derniers jours du monde.

     C’est pourtant quelqu’un d’autre que l’on voit. On ne voit même que lui : Bertrand Belin est une révélation. C’est lui qui a les meilleures chansons. La meilleure voix – mais ça on le savait déjà depuis cet album merveilleux qu’est Hypernuit (2010). Le plus beau background. La plus touchante fêlure.

     J’avais boudé ce nouveau cru Larrieu lors de sa sortie en salle car à vrai dire je n’y croyais pas du tout. Erreur. C’est très beau. Surtout dès qu’il investit Lourdes. Et comédie musicale ou pas c’est du Larrieu pur jus. Aussi audacieux qu’il est émouvant.

0 commentaire à “Tralala – Arnaud & Jean-Marie Larrieu – 2021”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories

Archives

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche