Archives pour la catégorie Ang Lee

Gemini man – Ang Lee – 2019

03. Gemini man - Ang Lee - 2019Fréquence clone.

    5.0   Il y a quelque chose d’un peu absurde à découvrir Gemini man un dimanche soir sur Antenne 2 puisque l’intérêt majeur du film est d’être tourné en haute fréquence. Mais déjà lors de sa sortie peu de salles permettaient de l’apprécier dans le format adéquat. Alors, même à la télé le film impressionne par ses scènes d’action, en effet, on sent qu’on n’a jamais vu ça : Tout va très vite mais c’est super lisible. Un peu trop à mon goût, c’est trop fake, trop proche du jeu vidéo je trouve, les impacts et les chutes notamment sont trop nettes, trop brutes, pour être encaissés par des humains. Mais oui la scène de la moto puis celle des catacombes, sont réjouissantes. L’autre point réussi c’est le rajeunissement de Will Smith car hormis dans la séquence finale sur le campus (complètement foirée c’est bizarre, comme si c’était quelqu’un d’autre qui s’en était chargé) ça fonctionne vachement bien. Après le récit est tout à fait banal, c’est une sorte de Mission impossible avec un héros traqué par son clone augmenté et plus jeune, et ils vont finir par faire équipe ensemble contre les vrais méchants. Super content de revoir Mary Elizabeth Winstead (géniale dans la série Fargo) qu’on voit trop peu et c’est bien dommage.

Hulk – Ang Lee – 2003

04. Hulk - Ang Lee - 2003The green endive.

   3.0   Revu et c’est toujours Non, pour moi. Le plus flagrant c’est qu’on a sans cesse l’impression que rien ne fonctionne car c’est tout ce qu’il ne faut pas faire. Jusqu’au jeu des acteurs, évidemment, et là comment ne pas évoquer le cas Eric Bana, l’endive, la vraie. Alors ok, on pourrait se satisfaire d’un film de ce genre avec un réalisateur du standing d’Ang Lee aux commandes, mais il ne trouve jamais le bon équilibre, il est à l’image de Nick Nolte dans le film, il en fait trop et aussi bien pour divertir la masse (les effets spéciaux sont pas géniaux, je trouve) que pour clamer haut et fort une envie de faire autre chose, de faire de la qualité. Certes, le genre est moribond, mais quand on voit les Spiderman, de Raimi – les deux premiers sont d’ailleurs sorti un an avant et un an après Hulk – on se dit que l’écart est trop important.

L’odyssée de Pi (Life of Pi) – Ang Lee – 2012

l-odyssee-de-pi-1_2412634   7.5   Absolument incroyable ! Je ne m’attendais vraiment pas à ça. Purée ce que c’est beau. Enfin un film d’aventures pur, époustouflant et d’une lucidité géniale, ne sombrant dans aucune facilité alors qu’on attend à chaque fois le petit échec… Non, c’est beau pendant deux heures, grandiose et surprenant dans chaque plan – L’île perdue peuplée de lémuriens, mon dieu. J’ai peut-être une petite réserve sur le début mais après c’est le pied total, c’est simple le film me surprend à peu près toutes les trente secondes, j’étais en extase en permanence. J’ai regretté de ne pas l’avoir vu en salle mais la qualité dingue du blu ray a quelque peu rattrapé cette erreur.


Catégories

Archives

octobre 2022
L Ma Me J V S D
« sept    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche