Archives pour la catégorie Ben Affleck

Air – Ben Affleck – 2023

06. Air - Ben Affleck - 2023Money for laughing.

   5.0   Me voilà bien embêté ici car si la forme n’a rien de révolutionnaire, il faut bien reconnaître un certain savoir-faire, combinant rythme, reconstitution et interprétation. Un savoir-faire très hollywoodien bien entendu (et son jukebox 80′s un peu relou pour le coup) dans une mouvance à la Sorkin (Les sept de Chicago) ou Mangold (Le Mans 66). Ce qui est embarrassant c’est que tout est au service d’un récit pas très passionnant, à savoir raconter comment les marketeux de Nike ont élaboré une stratégie commerciale dans le but de faire signer Michael Jordan (promis au préalable chez Adidas ou Converse) en pondant la fameuse chaussure à son nom et son effigie (logo compris) que tout le monde connaît. C’est intéressant sur un reportage d’un quart d’heure ça, mais deux heures là-dessus c’est un peu abusé. D’autant que le film prend plaisir à montrer ce monde de markéting, viriliste et hystérique, comme si rien d’autre ne comptait : on ne saura rien d’aucun personnage là-dedans, si ce n’est leur attrait lourd pour la réussite individuelle. Bref c’est un peu léger. En plus d’être in fine une gigantesque pub pour Nike. Et dans le même temps, il y a un souffle épique, c’est bien fichu, bien dialogué, on ne voit pas le temps passer. Et il y a l’idée de ne jamais montrer le basketteur, qui ne reste ici qu’un produit, une simple chaussure à milliards – quoique Jordan a bien un petit rôle ici : celui de son propre père.

Live by night – Ben Affleck – 2017

LIVE BY NIGHTGone Ben gone.

   2.0   Les trois premiers films de Ben Affleck, réalisateur, tenaient de moins en moins la route (Gone baby gone : Bien voire très bien, j’aimerais le revoir ; The town : pas mal mais vite oublié ; Argo : Bof bof) mais ils tenaient la route, donc je ne m’attendais pas non plus à voir ce tel nanar qu’est Live by night. Déjà faut dire que Ben Affleck acteur c’est pas possible. C’est pas faute de l’avoir déjà dit pourtant : Il est supportable s’il n’est pas la vedette donc dans Dazed and confused ou dans Will Hunting, par exemple. Si The town et Argo sont déjà moins réussi ce n’est pas un hasard, je pense. Je n’ai rien contre lui hein, ça semble être un gars fort sympathique, mais il ne dégage rien, c’est un monolithe, il affronte les mafias de la même façon qu’il campe Batman. C’est pas son frère, quoi. Dans Argo ça passait encore car il y avait une passionnante matière documentaire, The town nettement plus de matière filmique, là on ne voit plus que ça tant le film est vide et mou. Affleck a beau réadapter Lehane ça ne marche plus comme c’était le cas avec Gone baby gone. Plantage intégral, donc.


Catégories

Archives

mai 2024
L Ma Me J V S D
« avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche