Archives pour la catégorie Brad Bird

Mission Impossible, Protocole fantôme (Mission Impossible, Ghost Protocol) – Brad Bird – 2011

34. Mission Impossible, Protocole fantôme - Mission Impossible, Ghost Protocol - Brad Bird - 2011     5.8   Le meilleur volet depuis celui de Brian De Palma. Le pied d’enfer ! Tout s’enchaîne à cent à l’heure, c’est limpide, hyper lisible, bref c’est vachement bien. Je trouve que c’est une belle franchise, perso. Ce même si le deuxième volet m’agace et le dernier en date m’indiffère complètement. Le Abrams était un très bon produit. Et le De Palma est inépuisable, évidemment, aussi bien en tant que film d’espionnage qu’en tant que film de De Palma, jalon supplémentaire dans sa filmographie de génie. Quant à Brad Bird, entre ses réussites dans l’animation (Le géant de fer & Ratatouille) et ses films de l’entertainment, il se construit une filmographie hollywoodienne passionnante.

Le géant de fer (The Iron Giant) – Brad Bird – 1999

15780829_10154280437212106_5037136719877752451_n     7.4   Découvert cette merveille sur grand écran, accompagné de mon fiston qui a semble t-il été aussi très touché, par les aventures d’Hogarth et du robot géant. C’est passionnant, d’une intelligence folle et le dernier acte est de surcroît bouleversant. Bref, ça pourrait vite devenir l’un de mes dessins animés de chevet. Brad Bird = élégance incarnée! Vivement la sortie Blu-Ray que je vienne reparler du film…

Les indestructibles (The Incredibles) – Brad Bird – 2004

29 Les cinq fantastiques.

   6.1   Il n’y avait à priori rien pour moi là-dedans (Dessin animé + Super héros) pourtant j’ai trouvé ça formidable de bout en bout, rythmé sans être hystérique, généreux tout en étant limpide, très drôle mais avec une noirceur sous-jacente d’une lucidité étonnante. Pixar réussit sur tous les fronts et ce malgré une exposition (Avant que les indestructibles soient contraints de prendre leur retraite) un brin mécanique, surtout si on la compare aux entrées en matière des Pixar à venir : Wall-E, Up. Le reste est merveilleux, en partie grâce au petit fan devenu Némésis de son héros préféré, un méchant aux seuls pouvoirs de l’invention, qui fabrique un super robot en espérant être le seul à savoir le combattre afin de devenir à son tour le super héros que tout le monde adule. Bref, c’est passionnant. Et beau, graphiquement. Très bonne surprise.


Catégories

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche