Archives pour la catégorie Christophe Offenstein

En solitaire – Christophe Offenstein – 2013

En solitaire - Christophe Offenstein - 2013 dans Christophe Offenstein 12189240_10153251110712106_1154137401545946355_oEclusant.

   3.0   Je suis friand de ce genre de film. Enfin, des films en mer je veux dire mais surtout des films de bateau en pleine mer. Je me suis donc penché là-dessus sans à priori, un peu méfiant certes, pour ne rien te cacher. La même année sortait outre-Atlantique le très beau All is lost, avec un Robert Redford qui ne disait pas un mot excepté un gros Fuck. Le film de JC Chandor avait surtout la particularité de se dérouler intégralement sur son voilier, sans jamais le quitter – Ni pour un quelconque flashback, ni pour un contre-champ terrien lambda. Les ricains avaient donc All is lost. Et nous on a En solitaire. Super. Soit tout le contraire : Aucun parti pris, zéro tension et un truc qu’on verra sans doute en prime sur la Une dans pas longtemps. En solitaire, donc. Déjà, le film n’est jamais dans ce qu’il annonce. D’une part car les scènes en mer sont systématiquement suivies et compensées par des scènes sur terre ou sur Skype interposées ou pire, par des inserts palette graphique/statistique comme on le verrait dans un reportage de Transat. C’est au passage une grosse publicité pour le Vendée globe avec placements produits et tout le toutim. Et s’il faut reconnaître que le film se suit malgré tout agréablement car il y a un certain savoir-faire, notamment lors de certaines séquences de bateau dans la tourmente qui aussi brèves soient-elles sont assez prenantes, on ne peut que constater l’ampleur de la médiocrité via cette construction sans originalité, ce message super joli sur les valeurs de courage, tolérance, sacrifice tout ça (C’est une sorte de savant mélange entre Les petits mouchoirs, Welcome et Jappeloup) accompagné en continu par le désormais traditionnel juke-box clipeux surutilisé par cette caste Canet-like. Pas étonnant de le retrouver dans un second rôle en fait. Et puis il y a Cluzet. Parlons-en : Il nous sort sa palette habituelle de ronchon, nerveux, yeux embués insupportable. Il commence sérieusement à me les briser lui.


Catégories

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche