Archives pour la catégorie Elaine Bass

Quest – Elaine & Saul Bass – 1984

18. Quest - Elaine & Saul Bass - 1984L’éternité et huit jours.

   6.0   Bass reprend une nouvelle de Bradbury et livre un film aussi kitch et riche visuellement, qu’il est passionnant sur le papier : Sur une planète distante, les descendants d’un vaisseau qui s’est écrasé sont sujets à des forces mystérieuses. Cette petite communauté d’êtres humains envoie le dernier né de ses enfants, sobrement surnommé « l’élu » afin d’accomplir un voyage impossible dans le but de leur faire retrouver une « temporalité normale ». Car la durée de vie sur cette planète sans lumière, sans végétation, est limitée à huit jours. Comment vivre, apprendre, ressentir, aimer en si peu de temps ? Chaque jour, le garçon franchit une étape, aventures plus farfelues les unes que les autres, et vieillit à vue d’œil. Au bout du chemin la réussite se pare d’un attribut aussi spirituel que dans le final de L’homme qui rétrécit : Vivre vingt mille jours et non huit c’est vivre une éternité. Alors, lequel de ces jours sera le plus beau ? Tous. C’est très beau. Un peu comme si La forteresse noire rencontrait L’histoire sans fin et les obsessions graphiques habituelles de Bass.

Notes on the popular arts – Elaine & Saul Bass – 1978

14. Notes on the popular arts - Elaine & Saul Bass - 1978L’art d’en rire.

    3.0   Vingt minutes durant, Bass entreprend d’explorer, de façon éminemment ludique et simplifiée, les bienfaits de différentes formes d’art sur l’imaginaire individuel, selon un processus très méthodique, chapitré mais visuellement peu inspiré. Des chapitres que l’on voit en train de s’écrire, à la main. Musique, télévision, comics, cinéma se succèdent, sans liant véritable. Amusant mais inconséquent.

The solar film – Elaine & Saul Bass – 1980

15. The solar film - Elaine & Saul Bass - 1980Roi soleil.

   4.0   C’est un essai de neuf minutes, qui dépeint d’abord la création de la Terre, notre utilisation des énergie fossiles et notre relation avec le soleil. Un tract en faveur de l’énergie solaire, en somme. Produit par Robert Redford, qui imposa sa diffusion en préambule de celle des Hommes du président. Quelques images intéressantes, mais globalement c’est très dispensable.  


Catégories

Archives

février 2023
L Ma Me J V S D
« jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche