Archives pour la catégorie Geoffrey Jones

Rail – Geoffrey Jones – 1967

33. Rail - Geoffrey Jones - 1967Retour vers le futur.

   7.0   Inspiré par le succès de Snow, Geoffrey Jones réalise un deuxième film pour la British Transport Films. Le film rend noblesse aux chemins de fer d’antan, aux locomotives à vapeur avant leur extinction. Les premières minutes captent l’ambiance cathédrale des gares, celle sacrée des cabines de conduite des locomotives, la puissance de deux trains à vapeur qui se croisent, les appareillages, le mécanisme des roues motrices. Le film est encore très doux, accompagné de beaux travellings embarqués. Un moment donné, le plan s’arrête sur un pont au loin : Un train le traverse, crache ses volutes de fumée et semble prêt à disparaître. Puis le rythme s’endiable. Les trains électriques ou thermiques contaminent la mise en scène, le montage, dans un tourbillon frénétique. La musique, composante essentielle du matériau, passe de la valse aux percussions. Plus qu’un voyage en train, Rail est un voyage dans le temps, du train d’avant au train moderne.

Locomotion – Geoffrey Jones – 1975

10. Locomotion - Geoffrey Jones - 1975Different trains.

   6.0   Il s’agit du dernier des trois films (après Snow & Rail) réalisés par l’auteur britannique pour une commande du Stockton & Darlington Railway. Composé de multiples archives, 400 images fixes ou en mouvement, peintures, photos ou extraits de films, Locomotion contient l’histoire des trains et chemins de fer, vue par Geoffrey Jones, dans un essai-collage sans aucun commentaire, mais en musique : Quinze minutes qui font danser les locomotives, épousant le rythme effréné du développement de l’industrie ferroviaire.


Catégories

Archives

janvier 2021
L Ma Me J V S D
« déc    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche