Archives pour la catégorie Jimmy Laporal-Trésor

Les Rascals – Jimmy Laporal-Trésor – 2023

06. Les Rascals - Jimmy Laporal-Trésor - 2023Les guerriers de Paris.

   5.5   Paris, 1984. Chez un disquaire, une bande de jeunes banlieusards, multiraciale, reconnaît l’un des skinheads ayant tabassés trois d’entre eux quelques années plus tôt. Ils lui rendent la pareille, ouvrant la porte d’une somme de vengeances et règlements de compte tragiques et violents. Une scène de rixe en écho à celle d’origine (que le film offre en ouverture) qui intervient au tiers du film.

     Entre temps il s’agit de suivre le quotidien de cette bande, qui se fait appeler Les Rascals, blase jaune qu’ils arborent sur leurs blousons violets. Bonne idée mais cette présentation est trop laborieuse, trop concentrée sur deux d’entre eux, dont on peine d’ailleurs à comprendre qu’il s’agit probablement des gamins tabassés qui ouvrent le film.

     Par la suite et en parallèle, le film choisit de dessiner le portrait d’une fille qui n’est autre que la sœur de l’extrémisme repenti qui s’est fait tabasser. Très vite radicalisée néo-nazie la voilà en mission vengeresse. Mais pareil, elle peine à exister, comme si le réa voulait à la fois ne pas être manichéen et en faire un personnage, mais ne pas la traiter en tant que personnage pour rappeler son opinion. C’est un peu raté.

     La grande idée du film c’est son ancrage dans la réalité, qu’il appuiera par ailleurs via l’insert d’une archive. C’est la montée des skinheads néo-nazis soutenu par les théoriciens de la Fac de droit d’Assas, les bienveillantes policières et un JT qui mentionne uniquement la violence contre une jeune ado et non l’échange de violence globale. L’autre grande idée c’est son refus d’idéaliser ce petit monde, ni de le diaboliser d’ailleurs.

     Les acteurs sont un peu dans l’excès, annulant nombreuses scènes qui étaient au préalable réussies. Mais il y a de la personnalité, de l’engagement. Et c’est un premier long métrage. Bref, pour un West Side Story à la française, sans musique ni danse – quoique l’univers musical y ait aussi son importance – c’est plutôt pas mal. Très graphique, en plus.


Catégories

Archives

juillet 2024
L Ma Me J V S D
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche