Archives pour la catégorie Pascal Chaumeil

Un petit boulot – Pascal Chaumeil – 2016

15894390_10154309334302106_7580008664003605153_n     2.9   Pascal Chaumeil, réalisateur du sympathique L’arnacoeur, se la joue cette fois Frères Coen dans ce pseudo polar sans aucun relief, fade et antipathique, avec sa réalisation impersonnelle et franchouillarde (même si se déroulant en Belgique). Dans ses meilleurs moments, le film lorgne du côté de La raison du plus faible, de Belvaux, mais ces moments sont bien trop brefs et dispersés pour sauver l’affaire de l’ennui. Et puis Michel Blanc en parrain local et Romain Duris en tueur à gages c’est un peu fort de café.

L’arnacoeur – Pascal Chaumeil – 2010

L'arnacoeur - Pascal Chaumeil - 2010 dans Pascal Chaumeil 19222842

     5.2   Il y a une séquence que je trouve formidable, c’est celle de l’ascenseur. Tout est d’habitude un minimum programmé concernant chaque rencontre, chaque situation, mais là on est dans le plus simple hasard. Il y a un gag : les photos de la mission qui tombent du chariot sous le nez de l’arnaquée. Gag d’autant plus drôle qu’il est fait par François Damiens qui les collectionne brillamment pendant tout le film, entre dégaine de naze, de pervers parfois même violent. Mais ce n’est pas ce qui me séduit dans cette scène. C’est le jeu de regards et ce qui en découle qui est vraiment réussi à mon sens. Ce n’est pas le regard de la méfiance chez Duris, davantage celui de la honte, voire de l’excuse muette. Ce n’est pas le regard de la colère chez Paradis, mais plutôt celui d’une femme charmée. Je m’explique. Bien entendu, elle sait d’emblée qu’elle est tombée dans un piège. N’importe quel personnage dans un autre film aurait réagi violemment. Ce n’est pas ce qu’elle fait. Au lieu de cela elle retombera dans ses bras quelques minutes plus tard. Selon moi elle a compris. Qu’il était arnaqueur, que c’était son boulot, qu’elle était son gagne pain, d’accord. Mais surtout elle a compris qu’il avait perdu ses moyens en faisant ce job, qu’elle n’était pas une victime de plus, qu’elle était probablement sa dernière. Dans les réactions de Duris elle a vu quelqu’un qui tombait amoureux et non quelqu’un qui était en train de l’arnaquer. Je crois que c’est ce qui m’a vraiment plu dans cette fin de film. C’est grâce à cette scène que l’on peut croire à cette retrouvaille finale d’ailleurs. Mis à part ça j’ai trouvé le film très sympathique et très fluide. On ne s’ennuie jamais et les comédiens sont tops. Vraiment un bon moment devant un film mignon comme tout.


Catégories

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche