Archives pour la catégorie Raoul Walsh

Intrigues en Orient (Background to Danger) – Raoul Walsh – 1943

13510934_10153775517712106_408436629316611127_n     5.5   C’est l’un des tous premiers films noirs, sorti dans la foulée du film précurseur, Le faucon maltais de John Huston. Un film qui s’inscrit idéalement dans la (future) tradition du genre, dans sa kyrielle de personnages, agissant en mensonges et faux-semblants, ainsi que dans ses imbrications et sa façon d’ancrer son récit dans les lieux, qu’il s’agisse ici d’un train ou là d’un hôtel turc, d’Alep, Istanbul ou Ankara. Il y a une vraie aisance dans les enchainements. C’est un film très bavard, comme souvent avec les films noirs (enfin d’ailleurs c’est plus un film d’espionnage qu’un film noir) mais pas suffisamment ici pour briser l’intensité rythmique, préservant donc un juste équilibre.

La danse rouge (The red dance) – Raoul Walsh – 1929

93293652_o   7.2   Mon premier Walsh et c’est superbe. Il parait que c’est l’un de ses moins bons films, pourtant. Et bien si tous les autres sont de cette trempe ça me va à moi. Quel sens du rythme, quelle ampleur dans le récit ! Et puis cette longue scène de séduction timide dans cette maison perdue au fin fond des bois : magnifique ! C’est vrai qu’il déploie des coutures hyper visibles « Knowledge is light, ignorance is darkness » mais bon sang il le fait tellement bien.


Catégories

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche