Archives pour la catégorie Under the dome

Under the dome – Saison 3 – CBS – 2015

32Breaking point.

   1.0   Dans la rubrique J’ai testé et souffert pour vous jusqu’au bout, ça se pose-là. Je m’étais juré de ne pas y revenir, mais apprenant que la série avaient été annulée après la diffusion (et les audiences décevantes) de cette troisième saison, je me suis dis, en bossant pourquoi pas se laisser embarquer par sa diffusion TV, histoire de voir jusqu’où ils sont capables de s’enfoncer. Et c’est toujours n’importe quoi. Chaque parcelle de scénario est éculée, chaque micro événement prévisible, les personnages n’ont aucune ossature et l’on ne comprend pas les trois-quarts de leurs choix, mais surtout c’est laid, en permanence. Je n’ai rien contre les images studio mais quand même, faites un effort les gars! Niveau récit, c’est la même chose, tout est placardé sans originalité, sans la moindre prise de risque. Et puis cette fin, sérieux. Je regarde par curiosité de voir où ce foutoir va nous emmener et ils ne sont pas capables d’en finir décemment, plantant tous les arcs narratifs en enchaînant les fausses fins et les faux twists. Usant de bout en bout. Allez hop, une série de plus en moins.

Under the dome – Saisons 1&2 – CBS – 2013/2014

1453536_10151820982807106_1892705177_nDans l’eau… qui fait des bulles.

   1.5   Saison 1.

     Avec beaucoup d’indulgence il m’est parfois arrivé de trouver cela divertissant. Pas trop ennuyant, surtout lors du pilot et de quelques épisodes au centre. Mais dans l’ensemble c’est quand même absolument consternant. Les trois derniers épisodes par exemple c’est de la merde en barres. Il n’y a pas un seul personnage que je n’ai pas eu envie de baffer. Mention spéciale à Junior et la fliquette. Je me demande comment Stephen King peut cautionner une adaptation aussi tiède. King assure d’ailleurs qu’il aime beaucoup la série, ce qui prouve qu’il n’a pas mis des billes à l’aveugle. Il n’est, on le savait, pas irréprochable puisqu’il a toujours un peu craché sur le Shining de Kubrick.

Saison 2.

     C’est affreux. Plus encore que la première saison qui avait pourtant mis la barre haute, mais qui avait pour elle forcément la mise en place de ce petit nouveau monde sous cette ville bulle. On n’y croyait pas mais le pitch continuait de faire quelque peu rêver mais très vite ça s’éparpillait déjà sans avancer. Là ils vont dans tous les sens, sortent du dome, y reviennent, affrontent une vague de froid, des revenants, découvrent des grottes mystérieuses sous la ville, font face à une grippe porcine. Et tout est stupéfiant de médiocrité, traité par-dessus la jambe. Le début de saison était pourtant presque prometteur avec ces deux personnages récurrents qui crevaient sèchement. Deux acteurs mauvais et personnages exécrables qui plus est donc giga bonne idée d’entrée. Mais ça ne débouche sur rien, tout tombe à l’eau, rien n’émeut, rien n’émerge de ça, c’est comme s’il ne s’était rien passé. Et puis c’est toujours aussi mal écrit et les interprétations sont toutes à côté de la plaque c’en est fascinant. Je ne sais pas comment King et Spielberg peuvent approuver la sortie d’une merde pareille, avec leurs noms au générique, tant c’est débile.


Catégories

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Auteur:

silencio


shaolin13 |
Silyvor Movie |
PHILIPPE PINSON - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX
| lemysteredelamaisonblanche